Structure de l'organisation


Notre fonctionnement

Infrastructure Canada rend des comptes au Parlement et aux Canadiens par l’entremise de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural.

Le Ministère compte huit directions générales :

La Direction générale des politiques et des résultats :

  • contribue à l’élaboration des politiques fédérales;
  • cerne et évalue les principaux enjeux, priorités et besoins en matière d’infrastructure en vue de déterminer les mesures que pourrait prendre le gouvernement fédéral;
  • établit et entretient des bases analytiques afin de fournir des conseils fondés sur des preuves grâce à l’analyse économique, la collecte de données et l’établissement de rapports;
  • recueille et utilise des données pour mesurer les résultats et en rendre compte, en partenariat avec d’autres ministères fédéraux, les gouvernements provinciaux et territoriaux et d’autres intervenants publics et privés.

La Direction générale des communications :

  • dirige les efforts déployés par le gouvernement du Canada pour communiquer des renseignements au sujet du plan Investir dans le Canada et de la Stratégie de développement économique rural;
  • aide la sous-ministre à donner des conseils aux ministres au sujet des risques et des possibilités liés aux communications;
  • crée du contenu attrayant pour informer les Canadiens au sujet des avantages des investissements dans les infrastructures dans leurs collectivités à l’aide des communications traditionnelles et numériques.

La Direction générale des opérations des programmes :

  • établit et supervise l’ensemble du cadre, des mécanismes et des systèmes visant la mise en œuvre des principaux programmes de financement des infrastructures d’Infrastructure Canada, y compris le programme d’infrastructure Investir dans le Canada et les ententes bilatérales connexes, le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées, le Fonds pour l’infrastructure de transport en commun, le Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et le nouveau Fonds Chantiers Canada, ainsi que d’autres anciens programmes;
  • veille à satisfaire adéquatement aux exigences des programmes, et des projets particuliers financés dans le cadre des programmes en question, ce qui comprend la surveillance et la présentation de rapports à l’échelle des projets et des programmes afin de s’assurer d’adopter une approche coordonnée et basée sur les résultats en matière d’infrastructure, conformément aux priorités du gouvernement du Canada concernant la croissance économique à long terme, les collectivités inclusives et une économie verte à faibles émissions de carbone;
  • travaille en collaboration avec les provinces, les territoires, les municipalités, les communautés autochtones, d’autres ministères et organismes fédéraux, le secteur privé et des organisations sans but lucratif pour établir des partenariats, promouvoir de nouvelles occasions à saisir et administrer les programmes de financement continu des infrastructures.

La Direction générale des services ministériels :

  • offre un soutien et des services pour les fonctions internes comme l’approvisionnement, les ressources humaines, les finances et l’administration, la sécurité, la gestion de l’information et les technologies de l’information, les risques intégrés, le rendement et la planification, et les locaux.

Le Secrétariat ministériel :

  • offre des conseils de consultation et de coordination spécialisés et de grande qualité dans les domaines suivants : gouvernance, accès à l’information et protection des renseignements personnels, coordination et voyages des ministres, correspondance ministérielle, et affaires parlementaires.

La Direction générale de la vérification et de l’évaluation :

  • offre à la sous-ministre des confirmations indépendantes selon lesquelles les politiques et les programmes sont durables et gérés de manière à démontrer une saine gestion, en mettant l’accent sur la gestion des risques, les mesures de contrôle interne et la gouvernance;
  • offre à la sous-ministre des évaluations neutres portant sur la pertinence et le rendement des politiques, en soulignant les aspects qui pourraient être améliorés, afin de recommander des améliorations ou des solutions de rechange aux politiques et aux programmes

La Direction générale des investissements, des partenariats et de l’innovation :

La Direction générale des collectivités et du développement économique rural :

  • adopte une approche pangouvernementale coordonnée et ciblée en matière de développement économique rural par l’entremise du Centre de développement économique rural;
  • conclut des partenariats avec des collectivités et d’autres intervenants pour favoriser leur développement économique;
  • aide les collectivités à s’adapter aux répercussions des changements climatiques et à les atténuer;
  • donne aux collectivités les moyens de trouver des solutions intelligentes et novatrices à des problèmes urgents, et de renforcer leurs capacités à l’échelle locale.
Date de modification :